Événement

« Algebraic Structures in Perturbative Quantum Field Theory », une conférence en l’honneur du 60ème anniversaire de Dirk Kreimer

Du 30 mars au 3 avril 2020, une conférence sur les « Structures algébriques dans la théorie quantique perturbative des champs » sera organisée par Erik Panzer (Université d’Oxford) et Karen Yeats (Université de Waterloo) à l’IHES, en l’honneur du soixantième anniversaire de Dirk Kreimer.

La théorie quantique perturbative des champs est essentielle pour les calculs de précision des observables mesurés dans des expériences, comme le LHC. Elle est donc cruciale pour notre compréhension de la physique de l’univers. En même temps, c’est une source extrêmement riche de liens vers un large éventail de domaines de recherches actifs en mathématiques. Par exemple, les intégrales de Feynman donnent lieu à des motifs et des périodes intéressants en géométrie algébrique. Leur renormalisation repose sur des algèbres de Hopf combinatoires sous-jacentes aux diagrammes de Feynman. D’autres relations avec la géométrie non commutative et l’espace modulable des courbes tropicales et l’espace extérieur ont aussi été découvertes.

Ce programme, en pleine croissance, continue de prendre de l’ampleur et de jeunes chercheurs passionnés se lancent dans ce domaine. Le moment est venu de réunir les scientifiques qui travaillent sur tous les aspects connexes, d’examiner les anciens et nouveaux liens et de faire progresser l’état de l’art. Les conférences données par des scientifiques confirmés seront accompagnées d’exposés de jeunes chercheurs, y compris une session consacrée à la présentation et à la discussion de problèmes ouverts.

Des collaborations étroites entre mathématiciens et physiciens ont été absolument essentielles pour ce type de recherche, et nombre d’entre elles ont été initiées par Dirk Kreimer. Tout au long de sa carrière, il a apporté des contributions substantielles sur ces sujets et a conduit des étudiants et des collaborateurs aux structures mathématiques profondes de la théorie quantique perturbative des champs dont nous sommes conscients aujourd’hui. Dirk Kreimer a passé un temps particulièrement productif à l’Institut, et c’est un honneur que cet atelier se déroule dans son environnement inspirant et interdisciplinaire.

Les conférenciers invités sont :
Marc Bellon (LPTHE, Sorbonne Université), Spencer Bloch (University of Chicago), Johannes Blümlein (DESY Zeuthen), David Broadhurst (The Open University), Francis Brown (University of Oxford), Michael Borinsky (Nikhef), Alain Connes (IHES), Kurusch Ebrahimi-Fard (NTNU Trondheim), Loïc Foissy (Université du Littoral Côte d’Opale), John Gracey (University of Liverpool), Martin Hairer (Imperial College London), Ralph Kaufmann (Purdue University), Thomas Krajewski (CPT Aix-Marseille), Dominique Manchon (CNRS & Université Clermont-Auvergne), Sylvie Paycha (Universität Postdam), Oliver Schnetz (FAU Erlangen-Nürnberg), Matt Szczesny (Boston University), Walter van Suijlekom (Radboud Universiteit Nijmegen), Karen Vogtmann (University of Warwick).

Rendez-vous sur la page web de la conférence pour vous inscrire et retrouver toutes les informations nécessaires à son déroulement.