Lancée officiellement en novembre 2018, la troisième campagne de levée de fonds, « l’IHES, à l’avant-garde de la science » s’articule autour de trois axes « People, Place, Perpetuity » (l’humain, le lieu, la pérennité).

Faire un don

  • Soutenir les professeurs permanents et le directeur

    Au plus haut niveau de la recherche mondiale, les professeurs permanents et le directeur sont l’ADN de l’IHES. L’objectif est notamment de passer de 6 à 8 postes, un niveau jamais atteint depuis les années 70.
  • Recruter des post-docs

    Développer l’offre de post-docs reste une priorité scientifique et l’IHES a mis en place un politique volontariste ses dernières années.
  • Appuyer la création de chaires triennales

    L’Institut a créé des chaires triennales afin de proposer aux chercheurs de haut niveau des conditions d’accueil plus favorables, en offrant par exemple la possibilité d’inviter des collaborateurs.
  • Créer un poste junior

    Toujours à la recherche de nouveaux talents, l’IHES souhaite créer des postes « junior » pour recruter de très jeunes scientifiques et leur donner les meilleures conditions pour développer leur recherche.
  • Renforcer le programme de professeurs invités

    Le programme général d’invitations permet de recevoir chaque année près de 200 chercheurs du monde entier.
  • L’Ormaille

    Avec ses 40 logements, la résidence de l’Ormaille est un atout indispensable afin d’accueillir les chercheurs du monde entier, parfois avec leurs familles.
  • Bois-Marie

    Le domaine de Bois-Marie réuni l’activité scientifique et les services support. Bureaux individuels, salles de réunion, bibliothèque, amphithéâtres, secrétariat scientifique, le site doit continuer à fournir aux chercheurs des conditions de travail optimales.
  • La stratégie de doter l’IHES de fonds propres pour assurer son avenir financier est plus que jamais nécessaire. Les fonds propres financent aujourd’hui 18 % du budget, une réussite très significative dans le contexte français, mais l’IHES a la volonté d’aller plus loin dans l’indépendance.