Indépendant, l’IHES n’en est pas moins un membre actif de la communauté scientifique française, européenne et internationale. De nombreux soutiens institutionnels, y compris financiers, témoignent de ces fructueuses coopérations.

CNRS

Le 21 janvier 2015 l’IHES a inauguré, en partenariat avec le CNRS, le “Laboratoire Alexander Grothendieck” sous la forme d’une Équipe de Recherche Labellisée (ERL 9216 CNRS-IHES). Cet accord a permis de pérenniser les liens historiques et fructueux entre l’IHES et le CNRS. Le périmètre scientifique du laboratoire couvre tous les domaines des mathématiques et de la physique théorique.
En effet, le CNRS soutient significativement l’Institut en y détachant du personnel : précédemment la responsable informatique et le directeur ; aujourd’hui plusieurs chercheurs, dont certains – les directeurs de recherche CNRS à l’IHES – sur d’importantes durées.

Le 1er janvier 2020, le « Laboratoire Alexander Grothendieck » est devenue Unité Mixte de Recherche (UMR 9009 CNRS-IHES).

Composition de l’UMR

  • Ahmed Abbes, Directeur de recherche CNRS
  • Alain Connes, Chaire Léon Motchane IHES
  • Thibault Damour, Professeur permanent IHES
  • Cédric Deffayet, Directeur de recherche CNRS
  • Hugo Duminil-Copin, Professeur permanent IHES
  • Ofer Gabber, Directeur de recherche CNRS
  • Fanny Kassel, Directrice de recherche CNRS
  • Maxim Kontsevich, Professeur permanent IHES
  • Laurent Lafforgue, Professeur permanent IHES
  • Frank Merle, Chaire d’analyse Université de Cergy-Pontoise – IHES
  • Vasily Pestun, Professeur permanent IHES
  • Slava Rychkov, Professeur permanent IHES
  • Christophe Soulé, Directeur de recherche CNRS émérite
  • Emmanuel Ullmo, Directeur du laboratoire Alexander Grothendieck, directeur de l’IHES

Retrouvez toutes les vidéos de la journée d’inauguration

IPDE

ihes-partenaires-ipde

L’Institut post-doctoral européen (IPDE) pour les sciences mathématiques a été fondé en octobre 1995 par l’IHES, l’Isaac Newton Institute for Mathematical Sciences (INIMS Cambridge) et le Max- Planck-Institut für Mathematik (MPIM Bonn) afin d’encourager, à l’échelle européenne, la mobilité des jeunes scientifiques aussi bien dans le domaine de la recherche fondamentale que dans celui de la recherche appliquée.

Le cercle fondateur s’est élargi en 1998 avec l’arrivée du Max-Planck-Institut für Mathematik in den Naturwissenschaften (MIS Leipzig) puis l’année suivante avec celle de trois nouvelles institutions : l’Institut Mittag-Leffer (Djursholm, Suède), le Centre Banach (Varsovie, Pologne) et l’Institut Erwin Schrödinger (ESI, Vienne, Autriche).

Avec l’arrivée en 2000 du Centre de Recerca Matemàtica (CRM, Barcelone, Espagne) et du Forschungsinstitut für Mathematik (FIM, Zürich, Suisse), l’Institut post-doctoral compte 9 partenaires européens engagés dans la poursuite de l’excellence.

En juin 2007, les directeurs de l’Institut post-doctoral invitent le Mathematisches Forschungsinstitut Oberwolfach (MFO) à intégrer le réseau, élargissant par là-même les possibilités de séjour pour les lauréats. Le dernier partenaire à avoir rejoint le réseau est l’Alfred Renyi Institute de Budapest (en 2014), portant à 11 le nombre d’instituts du réseau.

De 1996 à 2014, l’Institut post-doctoral a mené 20 campagnes d’appel à candidatures et recruté tous les ans 5 à 7 post-doctorants (européens ou titulaires d’un doctorat européen) ainsi qu’un lauréat japonais de tous horizons mathématiques qui ont pu poursuivre leurs travaux dans les centres de recherche de leur choix.

Les directeurs de l’Institut post-doctoral réfléchissent actuellement à une nouvelle organisation pour le programme. En conséquence, aucun appel à candidatures n’a été lancé en 2015.

Réseau

L’IHES est un membre actif :

Le rayonnement européen de l’IHES en fait par ailleurs un partenaire actif du réseau européen ERCOM

ihes-partenaires-reseau