Soutien

Lancement de la 3e campagne de levée de fonds

La troisième campagne de levée de fonds, « l’IHES, à l’avant-garde de la science » a été lancée le 16 novembre 2018 par Emmanuel Ullmo lors d’une cérémonie présidée par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal à l’occasion du 60e anniversaire de l’IHES. Cet ambitieux projet de développement s’articule autour de trois axes « People, Place, Perpetuity », (l’humain, le lieu, la pérennité).

« People » d’abord, car, comme l’a rappelé le directeur, l’humain est au centre du projet de l’IHES. S’agissant des professeurs permanents, l’objectif est de passer de 5 à 7 postes, un niveau jamais atteint depuis les années 70. La création de postes junior, afin d’offrir à de très jeunes talents un environnement de travail optimal est également un des projets phares de cette campagne. Le développement des offres de post-doctorats reste par ailleurs une priorité de la politique scientifique. Enfin, l’IHES souhaite continuer d’offrir aux professeurs associés et aux professeurs invités des conditions de recherche optimales.

« Place » car l’IHES doit maintenir la qualité de son accueil. Il est ainsi absolument nécessaire d’augmenter les espaces de travail pour répondre à l’intensification de la vie scientifique. L’entretien et le développement de la résidence de l’Ormaille, un atout absolument nécessaire pour continuer de loger des chercheurs du monde entier, est tout aussi crucial.

« Perpetuity » enfin car le renforcement des fonds propres afin de rapprocher l’IHES de l’indépendance et d’inscrire ainsi un peu plus sa mission dans le futur, doit rester une priorité.

Pour réussir le projet « l’IHES, à l’avant-garde de la science », l’Institut doit réunir 50 M€ : 30 M€ auprès du secteur privé, 20 M€ auprès d’institutions (hors ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation). La phase silencieuse de la campagne démarrée en mai 2015 a permis de réunir près de la moitié de l’objectif, et notamment plus de 14 M€ de dons de la part d’entreprises, de particuliers et de fondations. Dans son discours Frédérique Vidal a insisté sur le succès remarquable de l’Institut à fédérer des philanthropes autour de son projet depuis 20 ans. « Si l’IHES a convaincu les acteurs socio-économiques de croire et d’investir en elle, c’est d’abord parce que la passion des mathématiques ne touche pas que les savants. Les mathématiques ont cette « étrange beauté » dont parle David Ruelle, qui fascine, qui séduit. » a-t-elle rappelé.

Le lancement officiel de la troisième campagne, « l’IHES, à l’avant-garde de la science », s’est terminé par l’inauguration d’un nouveau bâtiment scientifique doté de douze bureaux et d’espaces de travail collaboratif. L’Institut a choisi de nommer le nouveau bâtiment « Alix et Marwan Lahoud » pour marquer le lien profond entre l’IHES et son président, et pour remercier les Lahoud de leur extraordinaire générosité. « Avec leur don, Alix et Marwan Lahoud sont devenus les premiers mécènes particuliers en France. Je suis convaincu que leur engagement inspirera la communauté de nos donateurs » souligne Philippe Camus, co-président de la campagne de levée de fonds aux côtés de Jean-Laurent Bonnafé.