IHES

L’IHES se mobilise et rappelle l’importance du mécénat d’entreprise pour la recherche et l’innovation (French only)

Communiqué de presse – 10 septembre 2019

L’Institut des Hautes Études Scientifiques apprend avec inquiétude les réformes du mécénat d’entreprise envisagées par le gouvernement. L’Institut pourrait particulièrement en souffrir.

Depuis plus de 60 ans, l’IHES relève le défi d’un financement vertueux, alliant soutiens publics et privés pour le bénéfice d’un secteur d’excellence de la France, la recherche fondamentale. Ce sont les industriels français qui ont appuyé le fondateur pour financer son modèle unique d’un centre de recherche fondamentale indépendant, qui a pu recruter et incuber depuis 1958 notamment sept médailles Fields, deux médailles d’or du CNRS, deux prix Abel, et qui attire chaque année plus de 200 chercheurs du monde entier.

Institut de recherche privé, bénéficiant du statut de fondation reconnue d’utilité publique, l’IHES s’est appuyé sur le mécénat pour compenser la disparition du soutien d’agences internationales de la recherche, et assurer sa pérennité en créant des fonds propres. Ces derniers financent aujourd’hui près de 20 % du budget de l’Institut ; sans les donateurs, et en particulier les entreprises françaises, cela n’aurait tout simplement pas été possible.

Avec la réforme envisagée, le taux de défiscalisation pour les entreprises donnant plus de deux millions à des associations et des fondations passerait de 60 % à 40 %. Or, les entreprises représentent plus de 90 % des dons reçus en France par l’IHES. Comme les principaux acteurs de la philanthropie, l’Institut s’inquiète de l’impact des réformes et craint une baisse significative des montants de dons.

L’IHES rappelle que la fiscalité n’est jamais l’argument principal dans les discussions avec les mécènes. En revanche, les dispositions fiscales incitent les entreprises à augmenter leurs dons et à les pérenniser. Par ailleurs, les entreprises pourraient être tentées de concentrer leur soutien vers une recherche plus appliquée, aux résultats immédiats.

Le mécénat d’entreprise est non seulement une source indispensable de soutien, mais il créé également des opportunités de rencontres entre communautés scientifiques. Des échanges fructueux qui sont indispensables à l’écosystème de recherche et d’innovation français.

Le président Macron s’est engagé à soutenir le secteur stratégique de la recherche. Il serait cohérent de maintenir le cadre fiscal de la générosité des entreprises, et l’IHES appelle les mécènes et acteurs du secteur de la philanthropie à se mobiliser dans ce sens.